Insultes, rumeurs, vol de profils, photos detournees… les “debordements” sur les reseaux sociaux sont frequents.

Insultes, rumeurs, vol de profils, photos detournees… les “debordements” sur les reseaux sociaux sont frequents.

Leurs consequences devastateurs. De quelle fai§on empi?cher d’etre harcele sur le Web ? Que Realiser trop nous etes cyber-harcele ? Nos conseils concernant empi?cher que les echanges virtuels ne virent du cauchemar.

Votre cyber harcelement, c’est quoi exactement

Composition d’un faux profil pour votre nom, messages d’insultes, diffusion de rumeurs, incitations au suicide, mise sur internet pour photos ou de videos genantes… vos formes de cyberharcelement paraissent multiples. Y existerait meme des “modes” en votre matiere. A de croire Laurence Ripoche, principale adjointe pour Alfortville, le vol de profil et leurs classements arriveraient de tete Plusieurs pratiques des Pas prisees Plusieurs collegiens harceleurs : beau/laid, mince/gros, soins/tshoins… Malheur a celui qui se recroise de ce mauvais cote. “A mon age ou les jeunes ont le probleme de plaire, ces pratiques sont particulierement destructrices. Elles laissent Plusieurs traces indelebiles”, analyse Bertrand Gardette, CPE et auteur de “Prevenir Ce harcelement pour l’ecole”. Et Justine Atlan, directrice pour l’association e-Enfance, d’expliquer : “Repeter a quelqu’un l’integralite des semaines qu’il est grands, laid, con et qu’il ne merite pas de vivre, votre n’est rien d’autre que de l’incitation du suicide.”

Present sur les reseaux sociaux, voili , Pourtant Gri?ce i  vigilance

Pour ne pas s’exposer a pour telles derives, suffit-il de ne point etre sur les reseaux sociaux ? Ce n’est Manque parce que personne n’est veritablement pour l’abri d’un cyberharcelement qu’il faut Afin de autant renoncer a toute relation amicale via Internet. “Ce qu’il faudrait, c’est eviter de tri?s s’exposer”, previent Justine Atlan. Ne communiquez jamais ce commentaire de passe, aussi pour ce meilleur ami. Pensez egalement pour deconnecter votre compte Facebook ou la boite mail de toute circonstance.1 precaution que Louise, 15 piges, n’a jamais millesime excellent pour prendre : “J’ai laisse ma session Facebook ouverte concernant l’ordinateur en college, quelqu’un en a profite pour remplacer mon commentaire de deroule. Cela a fait quelques propositions sexuelles a la moitie quelques garcons du college de se faisant passer i  mon sens. Notre honte supreme !” lache votre petit fille, i  nouveau reellement marquee par l’episode.

Croyez aux traces que vous laissez malgre vous

Evitez egalement pour vous laisser photographier dans quelques postures soupi§on flatteuses ou de publier quelques photos via lesquelles vous n’etes pas pour ce interi?t, au va parfois leurs retrouver dans le web avec quelques remarques desagreables. Mefiez-vous alors quelques echanges avec webcam, que dalle ne vous garantit que votre interlocuteur ne leurs enregistre pas.

“Le souci sur le web, c’est que bien pourra ressurgir pour n’importe quel moment et etre utilise contre [vous]” previent la directrice pour l’association e-Enfance. Tous vos amis d’aujourd’hui peuvent s’averer plus bienveillants apres 1 dispute. Votre meetic econduit est en mesure de avoir le desir de se venger. Internet agit tel une voiture de connexion aux sites de rencontre des mГ©dias sociaux resonance. “La moindre bonne brouille te prend, i  toute heure, une ampleur delirante”, commente Madeleine, du 3e.

Ne pas se taire, ni s’isoler

Trop, malgre tous vos precautions, vous etes victime (ou temoin) d’insultes ou de fausses rumeurs via Internet, dites-le ! “Plus pour 10 jeunes sur dix ayant connaissance de phenomenes pour harcelement se taisent. Parce qu’ils n’ont pas conscience d’une gravite d’une chose ou parce qu’ils craignent de perdre concernant des balances, analyse Justine Atlan. Or, denoncer ces faits reste Ce meilleur systi?me de mettre fin du cyberharcelement.”

Parlez-en a des adultes du college ou pour les parents. Vous pouvez egalement demander l’aide de la association. Au 0.800.200.222, l’association e-Enfance recueille vos plaintes et temoignages. Pas besoin d’etre victime pour telephoner. La ligne est ouverte a n’importe qui, y compris aux temoins. Vous pourrez en outre nous rendre sur le website pour netecoute.com et y laisser mon message mail ou tchater a l’egard de un conseiller. Quel que soit Mon moyen, l’essentiel est que nous parliez.

C’est important que nous ne restiez jamais seul a l’egard de la souci. “Les victimes doivent connaitre qu’il reste possible de mettre fin a J’ai maltraitance Avec Internet ainsi que oublier les contenus harcelants”, insiste sa directrice pour l’association e-Enfance.

Le Net n’est nullement 1 zone de non-droit

Du cas pour harcelement sur les reseaux sociaux, faites Plusieurs captures d’ecran et signalez ce profit. Trop, malgre bien, le harcelement dure, on va pouvoir reclamer aux reseaux sociaux de oublier le profil en personne qui possi?de harcele. Et, quand des trucs seront allees vraiment trop loin, y ne faudra gui?re hesiter a mettre plainte. “Le harcelement n’est Manque permis avec Notre loi. Vous devez cesser pour croire que la toile reste de la zone de non-droit”, insiste Justine Atlan. “Et a tous ceux qui seront temoins de cyberharcelement, Cela reste de leur devoir de le penser, assene Laurence Ripoche. De blague qui ne fait pas rire celui , lequel en est du centre n’est Manque de blague.” Soyez vigilants !

De la petition pour affirmer stop du cyberharcelement Pour faire stopper le cyberharcelement, Un BICE (boulot international catholique de l’enfance), 1 ONG (organisation non gouvernementale) internationale, du partenariat Grace a l’association e-Enfance et deux syndicats lyceens (l’UNL et Un SGL), propose a toutes les jeunes a partir de 13 annees de signer 1 petition qui est portee en septembre 2014 au Comite des droits de l’enfant de l’ONU (Organisation Plusieurs nations unies). L’objectif : nous sensibiliser a la question du cyberharcelement. Via ce signature, nous ne vous engagez nullement seulement pour ne point poster pour remarques, photos ou videos contre sa volonte pour celui , lequel du est l’objet et a ne point partager de tels remarques. Nous devez egalement veiller, au sein d’ ma limite pour les moyens, a dissuader leurs autres d’actes pour harcelement. A toutes vos stylos ! Combien pour jeunes cyber-harceles ? D’apres de la enquete realisee avec Votre reseau scientifique europeen Eu Kids Online et financee par le chantier de la Commission europeenne Safer Internet, aupres d’un echantillon aleatoire pour 25.142 bambins ages de 9 a 16 ans, de France, en 2012, 26 % Plusieurs jeunes m’ont declare avoir ete harceles lors de l’annee precedant l’enquete. trois % l’ont ete online. Tous les filles paraissent plus souvent victimes de harcelement que vos garcons. Avec ses 9 et 12 ans, elles sont h fois moins rarement dans ce cas et quatre fois plus avec ses 15 et 16 piges. 17 % quelques jeunes interroges avouent Posseder deja harcele les gens.